Burkina Faso Unité - Progrès - Justice

Dossier de presse

Memo 2 : Questions du parlement au gouvernement

Les séances plénières consacrées aux questions du parlement au gouvernement est placée sous
la présidence du Président du Conseil national de la transition.
Pour sa séance plénière du vendredi 20 mars 2015 consacrée aux questions du parlement au
gouvernement, le Conseil national de la transition, à travers les députés de la transition,
adresse trois questions orales avec débat aux ministres.

La question d’actualité posée au Premier ministre par le député Aboubacar Balima au cours de la séance plénière du vendredi 13 mars 2015 qui n’avait pas reçu réponse de la part du gouvernement a du être transformé en une question orale avec débat. Ainsi, la première question orale avec débat de la séance plénière du vendredi 20 mars 2015 a pour auteur le député Balima. Elle est relative à la nécessité de supprimer les taxes sur le carburant afin de baisser son prix. Cette question du député de la transition Aboubacar Balima adressée au premier ministre constitue en soi une question actuelle parce qu’elle porte une problématique de l’heure. Les prix du carburant et des denrées de première nécessité sont élevés. Le contexte post insurrectionnelle au Burkina Faso reste donc marqué par la cherté de la vie et plusieurs syndicats et organisations de la société civile ont appelé le gouvernement de transition à prendre des mesures fortes pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des populations.

La question orale avec débat du député Christine G. Sougué, adressée conjointement au ministre de la promotion de la femme et du genre et au ministre de l’action sociale et de la solidarité nationale, est relative à la vulgarisation des pouponnières et à la formation des filles et des femmes de ménages. Cette question a sans doute une portée supérieure dans la mesure où la vulgarisation des pouponnières permettra l’allègement des charges familiales pour les femmes. Une situation qui est à même de faciliter l’égal accès des femmes et des hommes aux postes de responsabilité.

La troisième question orale avec débat inscrite dans l’ordre du jour de la séance plénière du vendredi 20 mars 2015 est relative à l’unité de transformation du sorgho en alcool. Adressée au ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, la question du député de la transition Lucien Honoré Nombré appelle l’attention du gouvernement sur les conséquences socioéconomiques de la fermeture de la dite usine pour les travailleurs. Le député veut connaitre du gouvernement les véritables difficultés de cette unité de production et les perspectives en termes de relance de la production.

A la tribune de l’hémicycle les ministres apporteront des éléments de réponses suivies de débat.
Les réponses des ministres sont attendues pour mettre en lumière les préoccupations des députés sur les sujets d’intérêt général. La série des questions du parlement au gouvernement doit se poursuivre durant toute la période de la session unique du Conseil national de la transition.