Burkina Faso Unité - Progrès - Justice

Dossier de presse

Mémo 5 questions du parlement au gouvernement

La séance plénière du vendredi 08 mai 2015 consacre dans son ordre du jour des questions du parlement au gouvernement autour des préoccupations majeures. Les députés de la transition formulent une question d’actualité et trois questions orales à l’adresse des membres du gouvernement. La séance plénière est présidée par le député Lucien Honoré Nombré, 1er vice-président du Conseil national de la transition.

La question d’actualité adressée au Premier ministre est formulée par le député de la transition Issouf Zoungrana. La question orale sans débat du député Leatitia Rahamata Koudougou adressée au ministre des enseignements secondaire et supérieur Filiga Michel Sawadogo est relative à la problématique de l’offre éducative. Une situation caractérisée par l’ouverture d’une pléthore d’établissements privés ces dernières années permettant ainsi de résorber la demande éducative mais non sans difficultés telles le non-respect de la règlementation en termes de compétence des enseignants, la fixation des frais de scolarité, etc. Le député Leatitia Rahamata Koudougou veut connaitre les dispositions prises par le gouvernement pour mettre en place des mécanismes de contrôles réguliers de la qualité des enseignements et des frais de scolarité dans lesdits établissements privés.

La situation socio professionnelle des personnes handicapées fait l’objet de la question orale avec débat du député de la transition Wamarou Traoré. Adressée au ministre de l’Action sociale et de la solidarité nationale, la question du député pose la nécessité de créer les conditions d’application de la loi n°012-2010/AN du 1er avril 2010 portant protection et promotion des droits des personnes handicapées notamment la prise de décret d’application de ladite loi.

Dans la même veine, le député Jonathan Tapsoba interpelle le ministre de l’Action sociale et de la solidarité nationale sur les mesures prises par le gouvernement pour garantir l’absence totale de fraude durant tout le processus conduisant à la délivrance de la carte d’invalidité instituée par loi n°012-2010/AN du 1er avril 2010 portant protection et promotion des droits des personnes handicapées.

Les réponses des ministres interpellés sont attendues à l’hémicycle au cours de la séance plénière du vendredi 08 mai 2015. Un exercice de questions réponses entre députés et ministres de la transition. Un exercice qui s’inscrit en droite ligne dans la mission de contrôle de l’action du gouvernement par l’organe législatif de la transition qu’est le CNT.