Burkina Faso Unité - Progrès - Justice

Commission des Finances et Budget (COMFIB)  >>   Commissions générales  >>   Activités

Mission d’information de la COMFIB sur les grandes régies de recettes à Koudougou et à Dédougou

Une délégation de députés membres de la commission des finances et du budget (COMFIB) du Conseil national de la Transition (CNT) conduite par sa présidente Marie Madeleine SOMDA a séjourné à Koudougou et à Dédougou du 11 au 13 septembre 2015 dans le cadre d’une mission d’information sur les régies de grandes recettes. Dans les capitales régionales du Centre – Ouest et de la Boucle du Mouhoun, les parlementaires ont rencontré les agents et les responsables des administrations douanières, des impôts et du trésor.

Première étape de la mission d’information sur les grandes régies de recette sur l’axe Koudougou - Dédougou, la rencontre avec la direction du Centre des douanes et la trésorerie régionale du Centre Ouest. Le bureau principal de première catégorie ainsi que la brigade mobile de Koudougou relèvent de la direction du Centre des Douanes. Le découpage au niveau de la douane ne suit pas le découpage administratif du pays.

Organisé en bureau de première catégorie et en brigade, la douane de cette ville sur une prévision de plus d’un milliard cinq cent millions de FCFA a pu mobiliser en 2014 un milliard 708 millions FCA soit un taux de réalisation de 109, 4%. Avec un cadre de travail vétuste : exiguïté des locaux, absence de clôture, parking dégradé et non éclairé…, et des conditions de travail pénibles liées à : l’incivisme fiscal, à l’absence d’équipe phytosanitaire, cette régie arrive à tirer son épingle du jeu.
La trésorerie régionale du Centre – Ouest dont le taux de recouvrement va au-delà des prévisions est également confrontée aux mêmes difficultés qui sont entre autre : l’incivisme fiscal, les moyens de matériels et logistiques de travail.

A cela s’ajoute l’absence de possibilités de promotion au-delà de chef de service qui pousse les agents à rejoindre la capitale. Des difficultés relevées à la fois par les responsables et les agents des services rencontrés.
Pour la seconde étape, responsables et agents de la brigade mobile des douanes, de trésorerie régionale et de la direction régionale des impôts se sont retrouvés dans les locaux du trésor. Deux échanges respectivement avec l’ensemble des agents y compris les responsables puis avec les agents sans les responsables ont permis aux parlementaires d’avoir les informations sur l’organisation et le fonctionnement des différentes régies.

Toutes ont un taux de recouvrement qui dépasse les 100%. Cependant des difficultés telles : l’incivisme, la rupture des consommables (quittancer), l’insuffisance en personnel et en moyen roulants, le manque de motivation et de promotion limitent les actions ont un impact négatif sur le taux de recouvrement des recettes.