Burkina Faso Unité - Progrès - Justice

Président  >>   Discours

Situation nationale : L’appel du PRésident du CNT

Concitoyennes, concitoyens

Patriotes épris de paix et de justice

Peuple du Burkina Faso

Le devoir nous appelle, car la nation burkinabè est en danger

Des éléments du RSP ont fait irruption dans la salle du Conseil des ministres aux environs de 14h30 et ont pris en otage le Président du Faso, Chef de l’Etat, président de la transition, SEM Michel Kafando, le Premier ministre Yacouba Isaac Zida, le ministre de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, Pr Augustin Loada et le ministre de l’habitat de l’urbanisme Réné Bagoro.

Cette énième irruption d’éléments du RSP, est une atteinte grave à la République et à ses institutions.

J’appelle tous les patriotes à se mobiliser pour défendre la mère patrie.
Des tentatives de dialogue sont en cours entre la Haute hiérarchie militaire et les éléments du RSP.

Le devoir de mémoire et le souvenir des fils et filles tombés pour que naisse une nation burkinabè réconciliée avec l’histoire, commande que chacun de nous se mobilise pour la libération immédiate du Chef de l’Etat, du Premier ministre et des ministres arrêtés

Nous en appelons au devoir de solidarité des forces vives, des forces politiques et de la société civile, et de la communauté internationale avec tout le peuple burkinabè pour faire échec à cette opération.

Moumina Cheriff Sy

Président du CNT