Burkina Faso Unité - Progrès - Justice

Président  >>   Discours

APPELANT A LA LIBERATION SANS CONDITION DU PRESIDENT DU PREMIER MINISTRE

Peuple du Burkina Faso,
Chers compatriotes,

Il nous revient que le Président de la Transition, Michel Kafando, serait placé en résidence surveillée dans l’appartement qu’il occupait jusque-là. Quant au Premier ministre, il serait toujours retenu à l’intérieur de Kosyam où il est séquestré depuis mercredi. Son Aide de camp, un Adjudant de sa sécurité et son chauffeur sont toujours gardés par les éléments du Régiment de sécurité présidentielle (RSP).
Cette situation est inacceptable. Nous exigeons leur libération sans condition ainsi que leur réinstallation dans leurs fonctions régaliennes.
Nous invitons les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) républicaines à s’assumer et à continuer de défendre la sécurité des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire.
Que la communauté internationale qui n’a de cesser de condamner le putsch du 16 septembre s’assume pleinement en allant jusqu’au bout de sa solidarité avec le peuple burkinabè.
Que le peuple et tout le peuple du Burkina soit le protagoniste de sa propre histoire en maintenant la mobilisation jusqu’au départ des putschistes.
Vive la Démocratie !
Vive le Peuple du Burkina !
Seule la lutte libère !
Fait à Ougadougou le 18 septembre 2015
Moumina Cheriff SY
Président de la Transition par intérim
Président du Conseil National de la Transition (CNT